Mon travail s’inscrit dans la patience et la durée, chaque tableau
ayant sa propre histoire dans un lieu ou un voyage.

Ils sont essentiellement composés de matière végétale tropicale.

J’ai longtemps vécu en forêt amazonienne, loin de tous villages et accès
autre que les rivières, et commencé en 1992 à utiliser
les feuilles d’arbres et les fleurs comme d’autres artistes
utilisent l’huile ou l’acrylique.

Émerveillée par la nature sauvage, par la diversité des formes
et des textures végétales, j’en explore la fragilité,
préférant les éléments altérées par les intempéries,
déchirés, grignotées par les insectes,
malmenées par un environnement parfois hostile
pour créer des paysages abstraits qui mettent en valeur
leur délicatesse et leur beauté.

Pour autant, mes tableaux ne sont pas éphémères.
Aucun collage ne résisterait à l’épreuve du temps si les longues étapes
nécessaires à leur préparation n’étaient pas respectées.
Les feuilles sont marouflées une à une,
à part quelques exceptions, le rythme de la progression est d’un élément
par jour et par tableau.
Je m’adapte à la spécificité de chaque variété, m’attarde à découvrir
leur sensibilité jusqu’à réussir à nous apprivoiser
mutuellement.

Certaines œuvres ont nécessité 1 an de travail, sans compter les phases
de ramassage et de séchage.
Les feuilles sont quelques fois si fines ou dans un tel état de dégradation
qu’elles ne peuvent être manipulées à mains nues.
Les supports deviennent alors provisoirement
aquatiques et c’est dans l’eau que je les positionne.
Mes colles sont organiques,
elles n’assèchent pas la matière qui finirait par se fendre et casser.

Des centaines d’éléments, pétales de fleurs, petits morceaux de feuilles,
fibres, pigments ou papiers d’écorces
collectés au cours de voyages sur différents continents
peuvent se mêler dans une même composition,
chacun participant à la création de la profondeur et du mouvement.

J’aime jouer avec le visible et l’invisible, avec ce qui existe et ce qui se devine.

Je superpose, m’amuse avec les transparences,
plante des éclats de lumière et des zones d’ombre
dans une recherche constante d’équilibre et de disparité.

Mes tableaux sont des jardins, perdus ou imaginaires,
des espaces apaisés dans lesquels l’esprit peut se poser un instant

Tentative d’approche de notre humanité dans l’écho d’une énergie bienveillante,
ébauche d’une promesse généreuse dans notre rapport au monde.